lomography/Reportage/Tutos

Tout savoir sur Lomography

lomography storeLomo, Lomo, Lomo…. Quand il s’agit de parler de photo argentique, on pense forcément à Lomography! C’est même devenu un concept! Quand on cherche une appli pour des photos vintage sur son smartphone c’est encore « lomo ». Un style alors? Revenons ici sur ce qu’est vraiment « lomography« .

Le premier appareil photo Lomography

En 1982, LOMO est le nom de la grande usine russe d’armes et d’optiques dirigé par Michail Panfilowitsch Panfiloff. Un jour, son bras droit, le général Igor Petrowitsch Kornitzky lui montre un petit appareil photo d’origine japonaise. Séduits, les deux hommes font produire par l’usine LOMO PLC de St Petersbourg une version améliorée du Cosina CX-1. C’est alors que le LOMO LC-A est né! D’ailleurs, ils ont la même bouille non? Bande de copieurs!!!!

Cosina CX-1Lomo LC-A

La production commence avec ses 1200 premiers employés et ses 1100 unités produites chaque mois, à destination du marché russe.  Mais sa popularité grandit et s’étend rapidement aux pays communistes comme la Pologne, la Tchécoslovaquie et Cuba.

production du LC-A

Lors d’un voyage à Prague en 1991, un groupe d’étudiants viennois se rend en voyage à Prague et achète un LOMO LC-A dans une vieille boutique d’appareils. Il shoote un peu n’importe comment, sans même regarder dans le viseur et les photos une fois développées ont un style carrément décalées!

Lomography : le mix de la production russe LOMO et du style de jeunes viennois qui shoote n’importe comment

Pour combler la demande d’abord de leurs amis et familles, puis plus générale, les jeunes font des aller-retours en Russie pour faire de stocks d’appareils photos. En 1992, devant ce succès, une décision s’impose! Lomography Society International (LSI) est créée! Rapidement, la mairie de Vienne fournit à LSI une maison vide sur Breitegasse dans le 7ème arrondissement de la ville. Plus que le commerce d’un appareil photo, ces jeunes viennois ont lancé une nouvelle tendance qu’ils vont alors définir en 10 règles d’Or de la lomographie!

Les 10 règles de la lomography se résument en : « Ne réfléchis pas! Shoote! »

De fil en aiguille, à partir de 1994, le concept de lomography s’organise sur internet, et il se crée également des « ambassades » comme celle de Vienne mais à New York, Moscou, Berlin. On y trouve des expos et la naissance de la communauté lomo. C’est également cette année qu’est organisée la première exposition simultanée à New York et à Moscou, avec d’immenses LomoWalls montrant ainsi des milliers de lomographies de chacune de ces villes. Le LomoWall devient un emblème de l’entreprise.

Le LomoWall est un des caractéristiques de lomography

Lomowall

Contre toute attente, l’usine LOMO russe veut arrêter sa production en 1996. Il faut alors que les jeunes viennois se rendent à l’usine LOMO en Russie et réussissent à convaincre les patrons de l’usine, puis l’ancien adjoint au Maire, M. Vladimir Putin, de maintenir la production du LC-A. Finalement : tout fini bien! Le Super Sampler avec ses 4 lentilles est créé en 1998! Puis, Lomography présente le LC-A+, une fidèle reproduction du LC-A russe original. Fabriqué en Chine avec la possibilité de demander une lentille venant de Russie, il offre les mêmes qualités que son original – contrastes saisissants, saturation exagérée, et le vignettage qui lui est si propre – avec des fonctions supplémentaires comme l’exposition multiple et la compatibilité avec tous les accessoires LC-A+. Et plein de nouveaux appareils apparaissent ensuite …

lomography collection

Lomography : une marque d’appareils photos argentiques pas comme les autres

Comme souligné plus haut, Lomography c’est le mélange d’une fabrication russe de petits appareils compacts au fort vignetage et d’un concept: shooter n’importe comment. Voyons ce qui rend ces appareils si particuliers.

Ses appareils emblématiques

Le LC-A introduit plus haut est le premier appareil de la marque. Il s’est donc ensuite décliné en lomo LC-A+ et LC-A wide (pour grand angle).

  • Le Diana F+ : le roi des accessoires

Diana F+L’autre appareil emblématique de la marque c’est le Diana F+. Pourquoi tant de succès? Premièrement, parce que contrairement à son pote le Lomo LC-A, lui, il n’est pas cher : seulement 89 euros contre carrément 200 euros pour le vrai LC-A russe reconditionné et jusqu’à 280 si vous choisissez le Lomo LC-A+ avec lentille en verre russe… Pardon, je m’étouffe… Rappelons quand même que c’est pour faire des photos avec « fort vignettage ». On est loin de la photo professionnelle! Bref, le Diana F+ est moins cher. Et pourquoi ma petite dame? Et bien parce qu’il est tout en plastique! Ensuite, son format de pellicules est 120: on obtient donc un format carré. Si vous m’avez perdue, allez voir mon article FAQ de la photo.  Pas de grands réglages à faire (ce n’est de toute façon pas l’esprit lomo), un flash amovible, réglage de la mise au point sur l’objectif (vous devrez évaluer la distance de votre sujet à photographier) et sinon un mode Nuit et un mode Jour. Rien de plus simple.

Le Diana est un joujou parfait. Et là, où ça devient encore plus amusant, c’est que c’est l’appareil lomo qui a le plus d’accessoires… Vous allez pouvoir lui aménager une vraie garde robe : ajouter des objectifs grand angle, zoom, Fisheye, des flashs de couleur loufoques, un Splitzer, des caches pour changer de format de photos, le transformer en appareil photo pour pellicules 35 mm ou en appareil instantané… Pfou… Tout ça!

Je savais que j’allais vous faire rêver. Retrouvez tous les accessoires dans le Deluxe Kit du Diana F+. Dans les copains du Diana, vous trouverez également le Holga, appareil dont l’esthétique rappelle les plaines russes et puis ses petites sœurs le Diana Mini (pellicules 35 mm) et le Diana baby (pellicules 110). Je vous déconseille les petites sœurs : beaucoup moins d’accessoires à rajouter et donc beaucoup moins fun!

  • Le Super Sampler : plusieurs photos en une

supersamplerJe vous en ai parlé dans l’introduction, c’est l’appareil fun par excellence de la marque. Ici : zéro accesoire. Vous avez 4 objectifs et chacun fonctionne « indépendamment ». Vous pouvez régler la vitesse de déclenchement en rapide ou en lent. Ainsi, ce n’est pas une mais 4 photos que vous allez obtenir et qui montreront la décomposition du mouvement! Trop fort non? En plus du résultat spectaculaire, cet appareil est très rigolo à utiliser.

Il suffit de tirer sur la cordelette et de la lâcher!

Pas de flash, pas de viseur, débrouillez-vous pour le cadrage et la luminosité. Je vous conseille quand même d’être à l’extérieur et plutôt dans un environnement lumineux. Privilégiez l’utilisation de pellicules 800 iso. N’essayez même pas à l’intérieur, vous n’obtiendrez que des photos noires.  Demandez à vos amis de faire le show! Et surtout de bouger!🙂 Depuis, plein de petits frères sont également sortis comme par exemple l’Oktomat (8 photos comme son nom l’indique), le Pop 9, ou bien le ActionSampler, et ses 4 photos.

049

  •  Le Spinner 360° : le panoramique par essence

Spinner 360Avec son look d’arme à feu, on ne sait pas trop à quoi s’attendre! Cet appareil photo est en fait le roi de la photographie panoramique. Tirez sur la cordelette (décidément c’est une manie chez lomo), et l’appareil photo fait littéralement un tour sur lui-même pour vous prendre vous et tout ce qui l’entoure! Il utilise des pellicules 35 mm. Le format de la photo, assez spécial, comprend en fait les crans de la pellicule et s’étale sur 4 clichés 24X36 classiques. Vous ne ferez donc que 9 clichés environ avec une pellicule de 36 poses, et même un peu moins. Comme tous les appareils lomo, il faut tout de même en prendre soin et veillez par exemple à ce que le gros joint en caoutchouc soit détendu quand vous n’utilisez pas l’appareil pendant longtemps. Porto-twoDans la famille panoramique, lomo propose également: le Horizon Kompakt, le Sprocket Rocket au look coloré et le Belair. Avec ou sans les perforations visibles de la pellicule, à vous de choisir!

  • Le Konstruktor : celui à monter soi-même

konstruktorLe Konstruktor, c’est le premier appareil à monter soi-même ou DIY (Do It Yourself)! Toutes les pièces sont à assembler (fournis avec le mode d’emploi quand même). Un super moyen pour comprendre comment fonctionne un appareil photo. Je crois que c’est l’appareil dont j’aurais rêvé gamine! Je l’aurais monté et démonté 10 352 fois je pense. Si vraiment vous ne comprenez rien et que déjà une étagère Ikéa pou vous, c’est compliqué, vous avez même des tutos vidéos et puis bien-sûr le micro-site.

Le DIY, c’est un concept que l’on retrouve souvent chez lomography. Et ce n’est pas réservé que pour les enfants! Si ça vous intéresse, vous pourrez également trouver des sténopés en carton à monter soi-même, ou faire comme moi, l’inventer.

  • Et les autres …

Belair LubitelBon alors, ce n’est pas parce que je n’ai pas parlé du LomoInstant, du nouveau LC-A 120, du Lomokino, du Lubitel, de la Sardina, du Fisheye 1 et 2, etc… que je les boude! Non non! Je ne pouvais pas tous les citer. Et j’ai choisis de vous montrer mes chouchous, mais surtout ceux qui sont les plus emblématiques de la marque. En gros, il y a plusieurs catégories d’appareils chez Lomography: les hauts de gamme (à partir de 200 euros et jusqu’à 350) et les rigolos en plastique (en dessous de 100 euros). Les hauts de gamme, comme je les appelle, concernent le Lomo LC-A, le Lubitel, le Belair, le LomoInstant et l’Horizon. Souvent, le prix se justifie par leurs optiques en verre et leurs matériaux plus nobles. Ils sont quand même moins fragiles. Le choix d’appareil dépend surtout de vos besoins et de vos envies. Ils sont tous tellement différents : format de pellicules, utilisation, accessoires, respect de l’image, optiques et objectifs… N’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez.

Le site internet de Lomography: une communauté, une boutique ….

Depuis 1994 d’abord sur http://www.lomo.com puis sur http://www.lomography.com, la firme se veut internationale et online! Une façon évidente de fédérer ses « lomographes ».

1) Le Shop d’abord, le classique

Sur son site, on trouve d’abord le Shop! Les pellicules, les appareils photos, les objectifs, les services et les nouveautés! Impossible que vous ne trouviez pas votre bonheur. Mais jusqu’ici rien d’exceptionnel pour une marque d’appareils photos…lomography shop internet

2) S’inscrire sur le site lomo et devenir lomographe : l’indispensable!

lomographeVous avez acheter un appareil? Vous zonez sur le site lomography? Tout vous pousse à vous inscrire pour faire partie de cette grande communauté lomo! Ecoutez plutôt comment ils essayent de vous charmer :

Une lomographie dégage toujours un certain charme. D’une certaine manière, tout est amplifié, faisant de choses ordinaire des choses extraordinaires, faisant également ressortir des détails que l’on n’aurait jamais remarqué en temps normal. Le tout est caractérisé par ses variables incontrôlables, telles que le vignettage qui enveloppe chaque photo de manière unique, les fuites de lumière, le grain si particulier, les magnifiques flous, l’équilibre magique entre le contraste et la saturation… pour n’en citer que quelques unes. La combinaison de ces facteurs accompagnée d’une dose d’inattendu contribuent à rendre chaque lomographie unique. En résumé, Lomography aime l’élément de surprise propre à la photographie argentique et célèbre fièrement le résultat de toutes ces expérimentations.

Alors c’est pas beau ça? ça fait envie de devenir lomographe? Vous voulez que je traduise peut-être! Un lomographe est un photographe qui prend des photos avec des appareils argentiques (si possible de lomography) et qui shoote sans réfléchir, donc qui shoote n’importe quoi et n’importe comment avec n’importe quelle pellicule en se foutant complètement de si l’image est nette, cadrée, floue et avec des couleurs saturées! Plus votre photo est vignetée (avec des gros grains), avec des couleurs criardes, plus vous être un pro de la lomography!

Lomography a tout compris!!! Plutôt que de chercher des photographes qui se prennent la tête à régler leurs appareils pour avoir une image parfaite, la lomographie consacre les CANCRES de la photo! Et aussi les vrais créatifs (faut pas déconner)…

Et maintenant qu’on est lomographe?

Ca y est, vous vous êtes trouvé un joli petit pseudo, moi c’est blackfairy. Enchantée. Venez me trouvez sur mon Lomohome… Pardon, ça va un peu trop vite entre nous. Je reprends. Vous avez d’abord accès à toutes les photos de la lomography! Elles sont classées par date, ville, pays, pellicules, appareils… et même par couleur! Pour chacune d’elle, vous trouverez son titre, la pellicule utilisée, l’appareil utilisé, et son lomographe… malin non? Comme ça, vous n’aurez qu’une seule envie en voyant de jolies photos : acheter les mêmes pellicules et le même appareil! Merci Lomo!

photo lomo

Maintenant que vous êtes inscrit, vous pouvez aussi télécharger les votres!!!! Youpiiii! Enfin, vous allez pouvoir aussi craner …😉 Pour cela, après vous être connecté, allez directement dans la rubrique « Lab« . Ainsi chargez vos photos! Vous pouvez même les classer par album! Et surtout le plus important, n’oubliez pas de mettre des « tag » sur chacune pour préciser : appareil, pellicule… Tous les membres de la communauté pourront alors les voir. Certains lomographes deviendront vos « followers » si vos photos sont assez « lomo » bien-sûr.

lomo lab

Ca y est maintenant vous avez un LomoHome, c’est déjà ça. Vous avez compris aussi qu’en regardant les photos des autres, il va vous falloir bosser un peu les 10 règles d’Or.

Et là on arrive au fameux LomoWall!

Et oui! Que vous pouvez aussi réaliser sur le site internet. C’est quoi le but? A partir de vos photos, composez une mosaïque qui vous plait. Harmonisez les couleurs ou pas… Et donnez un nom à votre Lomowall. Comme les photos, vous pourrez mettre des « like » sur les lomowall des petits copains que vous aimez bien. Attention, vous ne pouvez pas liker, tant que vous n’êtes pas inscrits! Réservé aux initiés, messieurs dames. Regardez bien en haut à droite : vos résultats vous encouragent à améliorer votre production ahah! 6 Lomowalls, 11 friends, 453 photos, 1 album…  Lomowall blackfairy

Lomography est donc une vraie communauté où on fait des liens avec d’autres photographes à travers le monde. Ils peuvent même vous écrire, vous félicitez ou vous posez des questions! Voici ci-dessous mes copains lomo. Comme dans la vraie vie, je les ai choisis parmi les plus beaux, les plus talentueux et surtout les plus populaires! ahah! Certains sont sympas, ils m’ont retournés le compliment. Quand aux autres, comme dans la vraie vie, je m’en fiche qu’il ne me calcule pas, je les suis quand même.

Lomo friends

3) Les concours lomography : la voix de la célébrité?

Vous commencez à devenir THE KING OF LOMOGRAPHY? Allez, on se tente un petit concours alors… Qu’est qu’on gagne? à être connu déjà, ensuite des pellicules souvent, des piggies points régulièrement, parfois des appareils. (Je reviens sur les piggies plus loin…)

concours lomo

Enfin, Lomography : le magazine dont vous rêviez!

Le magazine lomography, ce sont des articles écrits dans toutes les langues et surtout par vous, les lomographes! Pourquoi c’est génial? Parce que cela correspond exactement à nos envies. Les articles sont divisés en catégories d’articles. Les « Astuces » présentent des « trucs » que les lomographes ont trouvés. Les « Tests » concernent vos avis sur les pellicules, les appareils, etc… bref ce qui est vendu par lomo. Enfin, vous avez aussi les « Analogue Lifestyle » qui parlent d’un concept de vie, de reportage, de ce que vous voulez… Personnellement je suis très très fan de ce Magazine lomo. Les Tipsters ou « Trucs et Astuces » sont hyper bien faits, très détaillés et dans toutes les langues. C’est là où j’ai appris la majeure partie de mes astuces photos comme : le Splitzer, faire soi-même une pellicule Red Scale, le cyanoptype, le light painting… Ce n’est pas non plus une encyclopédie mais ça donne vraiment des idées géniales. Il suffit ensuite de les approfondir.

Comment écrire un article? Et bien c’est tout simple! Il suffit d’écrire votre article en choisissant bien la catégorie. Rajouter des photos et soumettez votre article. Dans les trois jours qui suivent, vous aurez une réponse de lomography. A priori, pas vraiment de sélection.Vous allez gagner des Piggies Points!

J’ai déjà écrit 3 articles différents, et à par quelques corrections orthographiques pour mon article écrit en anglais : tout a été accepté.Comme quoi, tout est permis. En tout cas, on apprend des trucs amusants, comme par exemple : faire d’un appareil fisheye un kaleidoscope (cliquez sur la photo).

kaleidoscope

Vive les Piggie Points!!!

Quésako? Les piggies points sont les points de fidélité que vous pouvez gagner et transformer en réduction sur la boutique lomo. Comment en gagner un maximum? Il suffit d’écrire des articles justement!!!! Autre possibilité ingénieuse si vous quelques notions de langues étrangères, traduisez des articles… Prenez par exemple un article en français qui vous plait et soumettez la traduction en anglais.

1 Piggie = 1 euro de réduction

Attention, les Piggies Points ont malheureusement (comme beaucoup de bonnes choses) une date d’expiration. Snif. Par contre, dès que vous réécrivez, vous rafraichissez automatiquement cette date.

Mes lomographes chouchous

Mes 4 favoris sont expliqués en détail dans l’article : Lomographes de génie. Alors d’abord, y’a Hodachrome, le japonais, le boss incontesté de la double exposition. Il a quand même 887 friends!!!!

hodachrome

Ensuite on a Herbert-4 (Tujunga US), le prince de la pellicule infrarouge.

Herbert-4

Quant à Akula (Vancouver Canada), lui, il a toujours des idées biscornues.

akula

Et ma Célia chérie, sous le nom de umeshu (Tokyo, Japan) :

umeshu

Les autres idées folles de la communauté

Faire partie de la communauté lomo, c’est aussi plein d’échanges avec ses camarades. Les LomoAmigos sont les photographes dont le travail est mis en valeur par lomography. Soit parce qu’ils sont supers créatifs, soit parce qu’ils utilisent divinement le matériel Lomography : appareils photos ou objectifs. Encore une façon de faire de la pub pour leurs produits! Vous êtes fan de bibliographie? Retrouvez également la rubrique Librairie, qui vous propose de l’histoire et des reportages sous forme de chapitre. Enfin, certains lomographe précisent qu’ils sont ouverts à l’échange de pellicules (films swaps) et à la recontre (meets up). Hum hum… Qu’est-ce que ça veut dire?

Le film swap ou échange de pellicules, c’est quand un photographe expose complètement une pellicule dans un pays puis l’envoie à son friend lomo pour qu’il repasse dessus dans son pays à lui. On obtient alors un « film swap », c’est à dire une double exposition de photos mais faite avec deux photographes différents et deux pays différents! Génial non?

Mais jugez plutôt avec des photos de : freakoftheweek et dreadlockboy, et ausi hodachrome (voir plus haut) et fotobes.

freakoftheweek et dreadlockboy hodachrome et fotobes

Conclusion

Si vous êtes jeunes et que vous vous intéressez à la photographie argentique, il vous sera difficile de passer à côté de la marque emblématique Lomography. La communauté est super sympa, et lire le magazine apporte plein de bonnes idées. Maintenant, n’oublions pas que les appareils de la marque sont sans aucun doute bon marché mais qu’ils ne représentent pas l’ensemble de la communauté de la photographie argentique! Si vous commencez à parler appareils lomo sur de vrais forums photos, vous risquez de passer pour un margoulin! Lomography est surtout synonyme de fun et d’objets colorés! Il ne s’agit vraiment pas d’appareils avec lesquels vous pourrez faire de la photo professionnelle et encore moins que vous pourrez garder à vie (même si les plus chers sont assez solides). Comme le souligne les 10 règles d’or : amusez-vous et c’est bien l’essentiel !

Photo d’Irina Shepel « poster lomography », voir son site : https://www.behance.net/ishepel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s