Visites/Voyage

Le Parc du Marquenterre

Le Parc du Marquenterre au lever du soleil - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Le Parc du Marquenterre au lever du soleil – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Entre terre et mer, 200 ha de marais, de dunes et de roselières préservés abritent une faune et une flore étonnantes au coeur de la baie de Somme en Picardie. Il s’agit de la réserve naturelle du Parc du Marquenterre.  Connu pour ses oiseaux et ses chevaux, ce parc propose une foule d’activités pour sensibiliser les visiteurs à la protection de la nature : la visite de l’estuaire, des circuits équestres, des parcours guidés et des stages de photos nature. Ce matin, nous avions rendez-vous pour une session V.I.P avec un guide photographe avant l’ouverture du parc au public et au lever du soleil!

Le parc du Marquenterre

Le parc du Marquenterre, 25 bis, Chemin des Garennes, 80120 Saint-Quentin-en-Tourmont

Le Parcours

Réveil à 5h30, aie aie aie … pour un départ à 6h15 de Rouen. Direction : Saint-Quentin-en-Tourmont. Julien fait partie du club photo de son entreprise : Nutriset. Les membres du club se font une ou deux sorties photo par an.  Et aujourd’hui, quelle sortie! L’occasion incroyable de parcourir la réserve seuls au monde avant l’ouverture au public (à 10h) et au lever du soleil pour profiter d’une lumière magique. Alexander, notre guide, est passionné de photos et nous donnera toute la matinée quelques petites astuces, que nous verrons ensuite. Trois parcours sont aménagés pour découvrir la réserve : un petit parcours vert de 45 min avec beaucoups de points d’eau et de postes d’observation, un parcours bleu d’1h30 et un rouge de 2h et plus. En calèche, il est possible de faire un tour sur l’estuaire.

carte-marquenterre-2Nous ferons le parcours vert beaucoup plus adapté pour un groupe qui va s’arrêter longtemps et souvent pour prendre des photos. Alexander nous a accompagné tout au long du chemin et nous a expliqué les espèces rencontrés, les migrations et les petites histoires des habitants à plumes de la réserve.

Arrivés au début du parcours : points de vue époustouflant sur les marais : lumière douce, brouillard et rosée du matin. Parfait!

Le Parc du Marquenterre au lever du soleil - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Le Parc du Marquenterre au lever du soleil – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Foulque Macroule - Canon EOS 100 - Kodak Ektar 100

Foulque Macroule – Canon EOS 100 – Kodak Ektar 100

Au détour d’un chemin, à contre-jour et dans le brouillard du matin, nous apercevons un troupeau de chevaux semi-sauvages.

Chevaux de la baie - Canon EOS 20D - Zoom 75-300 mm 4-5.6

Chevaux de la baie – Canon EOS 20D – Zoom 75-300 mm 4-5.6

Chevaux de la baie - Canon EOS 20D - Zoom 75-300 mm 4-5.6

Chevaux de la baie – Canon EOS 20D – Zoom 75-300 mm 4-5.6

Chevaux de la baie - Canon EOS 20D - Zoom 75-300 mm 4-5.6

Chevaux de la baie – Canon EOS 20D – Zoom 75-300 mm 4-5.6

Jolie fleur d'automne - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Jolie fleur d’automne – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Dans la rosée du matin - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Dans la rosée du matin – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Dans la rosée du matin - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Dans la rosée du matin – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Petit chemin - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Petit chemin – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Petit chemin - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Petit chemin – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Lever du soleil sur le Parc - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Lever du soleil sur le Parc – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Lever du soleil sur le Parc - Canon EOS 100 - 50 mm f/1.4 - Fuji Sensia 200

Lever du soleil sur le Parc – Canon EOS 100 – 50 mm f/1.4 – Fuji Sensia 200

Le parcours est semé de postes d’observations grâce auxquels nous pouvons nous cacher pour prendre des photos sans déranger les oiseaux. En plein milieu d’un pré, nous avons aussi observé un petit Bambi, une grue blessée et un faisan.

Faisan - Canon EOS 20D - Zoom 75-300 mm 4-5.6

Faisan – Canon EOS 20D – Zoom 75-300 mm 4-5.6

Couleurs d'automne - Canon EOS 100 - Pellicule Kodak Ektar 100

Couleurs d’automne – Canon EOS 100 – Pellicule Kodak Ektar 100

Couleurs d'automne - Canon EOS 100 - Pellicule Kodak Ektar 100

Couleurs d’automne – Canon EOS 100 – Pellicule Kodak Ektar 100

Bambi - Canon EOS 100 - Pellicule Kodak Ektar 100

Bambi – Canon EOS 100 – Pellicule Kodak Ektar 100

Les spatules blanches - Canon EOS 100 - Ilford 400 HP5+

Les spatules blanches – Canon EOS 100 – Ilford 400 HP5+

Verdict : une super ballade et un décor incroyable. Que vous soyez en famille ou tout seul : allez-y! Vous ne serez pas déçus du spectacle. Les seules précautions à prendre : suivre la météo et bien choisir la prériode de l’année en fonction de la migration des oiseaux. La meilleure période : d’avril à juillet (nidification, couvaisons et élevage des petits). Le parc organise aussi des sorties au crépusule en été!

Les conseils du guide pour des photos de Nature

1 – Quel matériel préparer pour se ballader dans le parc?

Dans le parc, réserve naturelle, les animaux sont assez loin des chemins. Si vous souhaitez les prendre en photo avec des détails, vous devrez vous munir d’un télé-objectif imposant : au minimum 300 mm. De mon côté : j’étais très en dessous du compte! Mon petit télé 75-300 ne m’a pas permis de profiter à fond des postes d’observations.😦 D’ailleurs, les visiteurs croisés en chemin et même le guide étaient équipés de gros télé! Mais attention vous pouvez aussi jouer sur la taille de votre capteur et le coefficient multiplicateur. Donc on laisse le plein format à la maison, et on ressort les APS-C!

Notre guide Alexander et son télé "camouflage"

Notre guide Alexander et son télé « camouflage »

Combien ça coûte un gros télé-objectif? Pour vous donner une gamme de prix, voici, juste en dessous l’objectif reflex Sigma Contemporary 150-600 mm f5-6.3 DG HSM C pour Canon à 1099 euros à la Fnac en ce moment. Un vrai budget quand même! Sachez qu’avec un capteur APS-C (par exemple un Canon 7D ou 20D, etc…) vous atteindrez une focale de 960 mm (coeff de 1,6)!

Sigma Contemporary 150-600 mm f5-6.3 DG HSM C pour Canon

Sigma Contemporary 150-600 mm f5-6.3 DG HSM C pour Canon

N’oubliez pas non plus de prendre aussi un grand angle pour avoir de jolis photos de paysages. Un grand angle focale fixe pourquoi pas, qui sera moins lourd, si vous êtes déjà bien chargé avec le télé. Pensez à des lingettes/un chiffon doux pour nettoyer vos objectifs de l’humidité et des poussières. Et puis des chaussures de rando ou des bottes : ne pas avoir froid et avoir les pieds au sec!

Julien et son grand angle focale fixe

Julien et son grand angle focale fixe

2- Quel réglage pour mettre en valeur un sujet?

Si vous voulez mettre en valeur un sujet : animal, ou végétation, il est toujours intéressant de « flouter » l’avant et/ou l’arrière du sujet. Cela donne du relief à votre photo, car cela détache le sujet de son arrière-plan. Pour le réaliser, rien de plus simple, il vous suffit de réduire la profondeur de champ, c’est à dire d’utiliser une grande ouverture. On appelle cela le bokéh. Parfois les objectifs de type zoom, n’ont pas de très grande ouvertures : f/4 au maximum. Plus votre sujet sera loin et plus la profondeur de champ vous paraitra plus grande. Il sera alors plus difficile de bien flouter l’arrière-plan de votre sujet. Le mieux c’est de choisir un objectif avec une grande ouverture et pourquoi pas une focale fixe?

Jolie petite fleur d'automne - Canon EOS 20D - 50 mm f/1.4

Jolie petite fleur d’automne – Canon EOS 20D – 50 mm f/1.4

3 – Quel réglage pour un oiseau qui s’envole?

Lorsqu’un oiseau s’envole ou qu’un animal s’enfuit, bref que le sujet est en mouvement, vous devez vous mettre en mode S (ou Tv), c’est à dire en priorité à la vitesse. Ainsi, l’appareil va régler les autres paramètres tout seul. Une vitesse de 250-500 est convenable pour un oiseau qui s’envole. Mais attention, si votre temps de pose est très petit, vous risquez de ne plus avoir assez de lumière. C’est alors le bon moment pour utiliser une grande ouverture et si cela ne suffit pas de monter en iso.

Vitesse de 1/500

Vitesse de 1/500

4- Sous-exposer les sujets très blancs

Lorsque vous prenez un groupe d’oiseaux très blancs : pensez à légèrement sous-exposer votre photo (-1). Dans le cas contraire, vous risquez d’être complètement surexposé et de ne plus pouvoir apprécier les détails de votre photo

5- N’oubliez pas votre paresoleil

Surtout si vous êtes à contre-jour comme nous! Sinon, c’est reflet de lumière assuré!

6 – Pensez au trépied pour les photos de paysages

Vous pourrez ainsi descendre en iso (100 par exemple) et augmenter votre profondeur de champ (avec une valeur d’ouverture de f/22 par exemple). C’est le moment de vous libérer les mains.

7- Baissez-vous!

Roulez-vous par terre, allongez-vous ou cachez-vous! Vos photos seront d’autant plus réalistes que vous serez proches de la nature et à leur hauteur. Vous donnerez un vrai côté sauvage à vos photos.

 

Pour aller plus loin : niveau 2 !

Chasse Photo – les conseils du spécialiste : Patrick G.

1.       Toujours avoir en tête et jongler avec le trio : ouverture (profondeur de champ) / vitesse (flou) / iso (bruit) pas toujours facile quand tu es poursuivi par le lion…. Il faut bien choisir sa priorité : la priorité à l’ouverture pour un sujet statique ou très proche (macro), priorité à la vitesse quand le sujet est rapide

2.       Pensez aussi au mode manuel (et iso auto) lorsque l’on jongle entre sujet statique et en mouvement

3.       Garder en tête que votre focale d’objectif dépend de votre capteur numérique. Sur le Canon 7D par exemple (capteur APS-C), un 300 mm équivaut à un 480 mm. De plus, regardez bien votre ouverture maximum (différente selon les objectifs).

4.       Choisissez bien votre mode d’autofocus (AF) : one shot si statique, Ai servo si le sujet est mobile. Faites aussi votre choix parmi les collimateurs : spot (pour la macro), en croix, tous …

5.       Etre patient et se rapprocher (discrètement) de ces sujets

6.       Avoir de la chance !

Elle est pas juste canonissime cette photo?

Etang de Satory par Patrick G. - Canon EOS 7D

Etang de Satory par Patrick G. – Canon EOS 7D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s