Appareils photo

Gloire et déboire des appareils photos jetables

Le tout premier appareil photo jetable présenté le 15 mars 1982 par Fuji

Toi aussi tu fais partie du club des « c’était mieux avant »? Les dieux de la photo ont entendu tes prières petit scarabée car… roulement de tambours… oui… oui… les bons vieux appareils photos jetables de nos colonies de vacances qui finissaient cassés, gluants ou perdus ont fait le voyage des années 90 à nos jours. A vrai dire, ils n’ont jamais vraiment quitté le marché, ils attendaient que les projecteurs reviennent sur eux! Et voilà! Tintin! Tu vas pouvoir te (re)mettre à shooter du jetable! Ne plus te poser de questions! Mais alors plus du tout! Dans une poche en soirée (si tu as pris l’option luxe avec flash et qu’il rentre dans ta pochette en lamé), sous l’eau (pour prendre en photo les fesses de Jeannot, ton pote bourré), dans ton cartable de rentrée (pour faire des selfies vintage), dans ton sac de randonnée (avec tes tee-shirts en gore-tex, le bracelet anti-moustique et les cachets anti-tourista), tu pourras rester BO-BO et argenteux. Ton Leica ne posera pas sa démission quand tu en as le plus besoin, hypothéquant un de tes reins par la même occasion. Alleluia! Faisons le tour de ce qui se (re)fait sur le marché et posons nous les bonnes questions : Nicolas (Hulot), si tu nous entends, nous donneras-tu ton point de vue?

Gloire au 90’s : quand plastique rimait avec pratique et non avec polémique

Les années 80 et 90 ont vu fleurir une multitude de petits appareils jetables, pas chers et performants.  Légers, solides (du moins suffisamment pour aller au bout des 27 ou 36 poses). Ils répondaient à une problématique bien précise : vous ne souhaitez pas acheter ou bien emporter avec vous votre appareil photo argentique pour des raisons diverses : peur de le perdre, de le casser (trek dans la savane?) ou bien parce que vous n’en avez pas. L’appareil jetable était très facile à utiliser, pas de réglage à faire, juste à armer. Un singe attardé de 4 ans savait l’utiliser! Et d’ailleurs, les enfants étaient aussi la cible! Car le maître mot était bien : le FUN! Aux antipodes de la photo professionnelle, maîtrisée, aux couleurs fidèles et au cadrage parfait, le jetable était surtout FA-CILE.

Oui, les enfants pouvaient en emporter en colonie de vacances… Bien entendu! N’est-ce pas ce que vous avez fait? Immortaliser les premiers souvenirs, créer ainsi nos premières addictions à la photo et par la suite devenir de futurs clients potentiels, non? Oh magie de la stratégie marketing. Le résultat au développement? Mais on s’en fichait bien! Bien-sûr que les photos étaient floues, mal cadrées et les sujets inintéressants (si vous saviez le nombre de pots de fleurs du jardin de ma grand-mère que j’ai pu prendre en photos… bref, passons).

Le BIBI bien cadré et bien frais

Mais est-ce que cela avait beaucoup d’importance? Et bien non ma petite dame! Avouons-le, le plaisir était là quand même au moment précis où en entendait clic! Où on demandait « le flash a marché? ». C’est dans la boîte! Clic! Clac! Merci Kodak! Kodak justement était le roi aveugle au royaume des borgnes. Tellement aveugle, que, ne l’oublions pas, il n’avait pas non plus eu de nez pour le numérique. Mais il existait également d’autres marques, Fujifilm par exemple. Faisons le tour de ceux qui ont résisté malgré la tornade pixels.

William en mode selfie vintage

Kodak, tiens, tiens, a su garder une ou deux références dont le Fun Flash version 27 poses et 39 poses. Le design est… disons… résolument moderne… Vous vous souvenez de la Ford K ou bien de la Fiat Multipla? Des boursouflures un peu partout dont on ne voit pas bien l’utilité. On va dire que la tendance fin des années 90-début 2000 est passée par là. Des formes, des rondeurs! Soit! En attendant, cela reste l’un des appareils jetables du commerce les moins chers.

Appareil jetable Kodak Fun avec Flash 27 poses = 7,80 et 39 poses = 8,90 euros

Appareil jetable Kodak Fun avec Flash 27 poses = 7,80 et 39 poses = 8,90 euros

Quicksnap Marine de Fuji – 11,90 euros – 800 iso, 27 poses et étanche

La révolution GoPro, très peu pour moi. Ok, ok c’est cool de se coller un cube sur le casque de moto quand on est sur le périph, mais à minimum 400 euros… je dis NEIN! Mais ça va pas la tête??? Fuji et Kodak, eux, avaient déjà compris que le succès viendraient des appareils photos étanches avant même le numérique. Personnellement, tu me donnes un joujou à 12 euros étanche et solide, je vais de suite prendre des cours de natation synchronisée déguisée en dauphin. Et là… là… c’est la classe!

FUJI QUICKSNAP MARINE 800 ASA 27 POSES à 11,90 euros

Quicksnap Marine de Fuji – 11,90 euros – 800 iso, 27 poses et étanche

Quicksnap Marine de Fuji – 11,90 euros – 800 iso, 27 poses et étanche

Quicksnap Marine de Fuji – 11,90 euros – 800 iso, 27 poses et étanche

Les nouveautés

Ouvrez les yeux. Vous êtes bien en 2017 et pourtant! De nouveaux appareils jetables font leurs apparitions. Lomography ne boude pas son plaisir d’être dans la vague. En effet, la marque bobo argentique lance trois nouveaux appareils jetables munis de flash baptisés : simple use film camera. Les versions couleurs sont dotés de petits filtres en plastique de couleur à mettre devant le flash. Ils possèdent une focale 31 mm, vitesse de 1/120s, ouverture f/9 et mise au point de 1 m à l’infini. En boutique et dans le shop en ligne, vous trouverez donc :

  • un film noir et blanc 400 iso (16,90 euros, pellicule Lomography Lady Grey ISO 400)
  • un film couleur (16,90 euros, chargé avec un film Color Negartive 400 iso)
  • et la fameuse lomochrome purple 200-400 iso (photo ci-dessous, 21,90 euros, 100-400 iso, 36 poses)

 

Paris – Lomochrome Purple 400 iso – appareil photo jetable

Rouen – Lomochrome Purple 400 iso – appareil photo jetable

Ces jetables ne sont pas vraiment « jetables » puisque vous pouvez vous amuser à les recharger avec une nouvelle pellicule. C’est ce qu’a fait Michael Raso de Film Project Photography avec une pellicule infrarouge couleur. A vos risques et périls… 🙂

Finalement, c’est quoi l’intérêt de ces nouvelles bestioles? Et bien tout simplement vous remettre à l’argentique en douceur. Vous n’avez pas d’appareil et vous crevez d’envie de shooter argentique sans investir dans un Diana F+ ou autre? Vous avez la solution. Je trouve que c’est une excellente idée de pouvoir proposer un film aussi emblématique que la purple en jetable. Dommage qu’il soit si cher!!! Pour la version noir et blanc et la version couleur, je ne vois pas trop l’intérêt… Mettre le pied à l’étrier de la bobo-lomo-titude? Faire croire aux incultes de l’argentique que les appareils jetables n’existent plus sauf chez lomography? Les petits filtres de couleur pour flash, avouons-le, c’est seulement du gadget, vous auriez pu les faire vous mêmes, hein, on est d’accord. Si vous cherchez un appareil jetable couleur ou noir et blanc, vous aurez un meilleur rapport qualité/prix chez Kodak, Fuji ou Ilford.

Simple use film camera Noir et Blanc de Lomography pour 16,90 euros (eh oui quand même)

Rappelons le … même si vous faites l’économie de l’appareil photo, il vous faudra compter quand même 10 euros minimum de développement en labo. Soit presque 1 euro la photo. Fun, fun, mais appliquez-vous quand même …

Loin loin, très loin des bobos, vous trouverez l’un des jetables couleur le moins cher : le Novocolor. 27 poses, un flash, garantie 2 ans et 400 iso pour 6,90 euros!!! Celui-ci, je ne sais pas si il est nouveau… A vrai dire, j’attribuerai son année de naissance à 1988, quand c’était encore la mode des K-Way de toutes les couleurs que l’on portait en banane non?

NOVOCOLOR 27 poses, un flash, garantie 2 ans et 400 iso pour 6,90 euros

Le K-Way revient aussi à la mode : se réjouir?

En version noir et blanc, vous trouverez également la cultissime HP5 plus en jetable. Design sobre, boitier compact. Pas de superflu. 27 poses pour 10,90 euros, c’est moins cher que les lomo. D’autant plus que la pellicule Ilford HP5 est vraiment un film de qualité.

Ilford HP5+ jetable pour 10,90 euros 400 iso

Film Washi aussi, se met à faire du jetable. Voyez-vous ça! Oui oui! Vous pourrez trouver la pellicule Washi Z pleine de contraste (24 poses)ou bien la pellicule Washi D 500 iso (36 poses) en version plastique. Comptez 12,90 euros. Mais c’est tout de même un grand plaisir de shooter en Film Washi.

Film Washi Z, 36 poses, 400 iso et 12,90 euros

Parmi les moins chers des appareils noir et blanc, vous retrouverez le Fujifilm Quicksnap. Il est disponible au prix de 15,90 euros pour deux appareils de 27 poses à 400 iso. Fujifilm propose un nouveau Quicksnap Fashion. Un produit simple et efficace qui séduira le plus grand nombre grâce à son design ultra-classe noir laqué, voyez-vous ça! Qualité irréprochable. Chargé du film Supéria X-TRA 400 ISO. Ce produit est recyclable car Fuji s’engage à recycler tous ses Quicksnap. Le Quicksnap version couleur existe aussi chez Fuji pour 6,90 euros.

Le quicksnap fashion de Fujifilm : le moins cher des jatables et recyclable!

Les mariages et la photo jetable

Depuis quelques années, l’appareil photo jetable a fait sa réapparition là où on ne l’attendait pas : dans les mariages! Oui oui! Laissés au centre de la table où les invités vont dîner, c’est une jolie façon d’inciter vos proches à se prendre en photo en étant quasi certains de récupérer les photos. Photos de groupe, photos de couples, photos de tables. Et en plus, vous pourrez personnaliser chaque boitier et l’assortir avec votre déco. Il existe des tutos très bien faits à ce sujet.

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Bien-sûr, il peut arriver que vos invités partent avec l’appareil, une fois la soirée terminée et vous fasse la délicatesse de vous payer le développement, mais soyons honnêtes, ça arrive rarement. Ou alors, vos amis sont vraiment très généreux. Pourquoi mettre des appareils jetables sur les tables? Les photos du photographe pro sont jolis (quoique) mais parfois un peu trop posées (surtout s’il s’agit uniquement de vos photos de couple). Vos invités shootent de partout mais avec leur téléphone… autant dire que vous ne verrez jamais les photos. L’appareil jetable, lui, vous assure des photos naturelles, parfois même rigolotes ou bien carrément décalées.

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Le concept a ses limites et cela peut coûter cher. Surtout si les invités alcoolisés ne pensent jamais à allumer le flash (les boulets), à enlever le doigts des objectifs (ça devient pénible), ou qu’ils ne prennent que des photos de fleurs (je crois qu’ils vous haïssent en secret). Il peut également arrivé qu’ils ne sachent pas cadrer, et si ils combinent tout à la fois, c’est évident : changez d’amis. Contrairement à ce que dit cette dame, le numérique ne changera rien : ils vous détestent ou sont de sombres idiots, dans tous les cas : cessez de les voir, c’est tout.

Oups ! Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

La réalité se situe certainement entre ces deux extrêmes : bien entendu que certains invités oublieront le flash et que vous n’aurez pas 36 clichés réussis sur 36. Et bien entendu qu’il y aura des photos décadrées et des clichés du plan de table ou de la déco. Cependant, vous allez forcément rigoler en voyant des oncles ou des tantes oser le selfie en douce et les réussir aussi bien que les ados ou bien tomber sur des photos de groupe très réussies.

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

F1030024

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

F1040006

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Mariage d’Emeline et Pierro – 18 août 2012 – Kodak Fun Flash

Et les ours polaires dans tout ça?

Non ce n’est pas de la déformation professionnelle que de penser à l’avenir de tous ces petits boîtiers en plastique… Alors ok, Fujifilm recycle (et encore, ça reste à vérifier) mais les autres? Que peut-on dire de tous ces déchets qui vont s’accumuler eux-aussi dans nos décharges? Bah c’est pas jojo tout ça. Oui le polypropylène, polyéthylène et autres plastiques du quotidien se recyclent mais encore très mal et de manière sporadique. Encore faut-il les récupérer dans les centres de tris. En 2017, j’attendais de lomo et des autres, un peu plus disons de … conscience environnementale? Peut-on réellement parler d’innovation lorsqu’il s’agit d’une régression en matière d’écologie? Peut-on encore fermer les yeux sur notre impact environnemental lorsque l’on lance un nouvel objet sur le marché? Je ne crois pas. Et ne me faites pas croire que l’on ne pourrait pas faire les mêmes objets mais en carton recyclé! Elle serait là la nouveauté! Kodak, Fuji, et les autres… au boulot! J’ai bien réussi avec un sténopé alors pourquoi pas vous?

Parenthèse, Ikea lui, sort des appareils en papier/carton recyclé mais numérique! Encore loupé! 😉 Par contre, avoir choisi le sosie de Philippe Katerine pour la publicité, j’avoue, ça, c’était une bonne idée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s